La photo au Smartphone

La photo au Smartphone ? Une hérésie, me direz-vous…
Et pourtant, regardez ces images que j’ai prises avec mon Samsung Galaxy S6 :

Car le Smartphone est le meilleur appareil photo !
Forcément, on l’a toujours avec soi…
De plus, on passe beaucoup plus inaperçu qu’en photographiant avec un Reflex.

La panacée alors ? Peut-être pas quand même, mais regardons cela en détail.

Atouts

  • Sa disponibilité est permanente puisqu’on l’a toujours avec soi.
  • Son poids et son encombrement sont réduits.
  • Son capteur est de petite taille. On bénéficie donc d’une grande profondeur de champ.
  • Il est équipé d’un large grand angle ce qui autorise des vitesses basses sans trop craindre le flou de bougé à main levée.

Faiblesses

  • La petite taille du capteur :
    • n’attendons pas de miracles à l’agrandissement…
    • on ne maîtrise pas la profondeur de champ, mais la plupart disposent d’un logiciel qui permet de flouter l’arrière-plan.

Image originale

Floutage de l’arrière plan
  • La qualité optique est très variable d’un modèle à l’autre. Et comment un objectif de 2 mm de diamètre pourrait rivaliser avec un objectif de reflex ?
  • Le zoom est numérique et non optique. Gare au grossissement des pixels ! Si vous ne devez retenir qu’une seule chose de cet article, alors n’utilisez pas le zoom du Smartphone

Les caractéristiques qui suivent sont celles de mon Samsung Galaxy mais on retrouve à plus ou moins les mêmes sur la plupart des appareils de moyenne et haute gamme.

Paramétrage

Un grand nombre de paramètres sont réglables :

  • Taille de l’image
  • Prise de vue au format Raw
  • Suivi autofocus : définir la zone de mise au point et l’appareil la suivra pendant ses mouvements
  • Minuteur (retardateur)
  • Grille visible à l’écran pour aider au cadrage
  • Stabilisation numérique
  • Lancement rapide par double clic sur une touche du Smartphone
  • Commande vocale : dites « cheese » et l’appareil se déclenche…

Réglages

Là encore, l’appareil offre plusieurs choix:

  • Utilisation du flash ou non
  • En mode « pro », tous les réglages d’un reflex sont disponibles : vitesse, ouverture, ISO, balance des blancs, autofocus, correction de l’exposition, etc.
  • Prise de vue en HDR
  • Photographie de panoramas
  • Filtres numériques pour effets spéciaux (prudence…)

Accessoires

Devant l’engouement de la photo au Smartphone, les fabricants n’ont pas hésité à multiplier les accessoires de prise de vue à plus ou moins bon escient, reconnaissons-le.

  • Pince pour pied photo
  • Mini trépied flexible
  • Lentilles complémentaires : ultra grand angle, fish-eye, téléobjectif, macro, filtre polarisant, etc. Comme l’objectif n’est pas équipé d’un filetage, une pince sert à fixer les lentilles sur l’appareil.
  • Deux accessoires vraiment inutiles :
    • Le super-téléobjectif. Gare au flou de bougé sans trépied…
    • L’adaptateur pour objectifs de reflex. Puisque l’un des avantages du Smartphone est d’être léger et peu encombrant, autant sortir le reflex…
  • Le DXO One, appareil photo secondaire miniature à connecter sur iPhone. Mais il semble que l’entreprise soit en redressement judiciaire…

Au plan des nouveauté, signalons l’apparition de Smartphones équipés de deux objectifs et de deux capteurs dont l’usage varie selon les marques :

  • grand angle + téléobjectif : les deux lentilles sont là pour être utilisées alternativement, comme si on changeait d’objectif sur un appareil photo reflex.
  • couleur + noir et blanc : deux capteurs, c’est plus de données, donc plus de détails et de netteté.
  • gestion de la profondeur de champ : l’un des capteurs sert à gérer la profondeur de champ, l’autre à capturer l’image.

Alors, une hérésie ou plutôt un complément ?
Sans oublier que le Smartphone permet de prendre des vidéos, d’envoyer des photos instantanément à l’autre bout de la planète et même de… téléphoner…

Vous pouvez visualiser et télécharger le fichier synthétique que j’utilise en support de présentation.

Share your thoughts